Neuf mois dans les abysses

Abysse : profondeurs sous-marines où la lumière ne filtre pas ou peu et dont l'étendue occupe la majeure partie du globe.
 

A l'aube d'une nouvelle année, on n'ose plus prendre de bonnes résolutions. A peine jette-t-on un regard en arrière pour tenter un modeste bilan.
 
 Au printemps, la troupe perdait la moitié de ses effectifs, mais quelques comédiens expérimentaient le visio-théâtre. Nous fûmes "les oubliés du dé-confinement" mais avons pu compter sur l'aide de proches pour préparer et diffuser notre spectacle rescapé. En septembre, on se faufile pour 3 représentations devant un public parsemé, masqué, hydro-alcoolisé. Et voilà qu'à peine notre 27ème saison engagée, nous sommes renvoyés dans nos pénates !

Les circonstances sont bien différentes, cet automne : les enfants vont à l'école, les adultes sont tous au travail. Les visios qui furent un lien bienvenu, deviennent une contrainte supplémentaire. Le manque de perspective sème le doute dans les esprits. Lassitude, frustration et impatience rendent les tentatives de soutien relatives.

On reçoit des messages pour "produire des contenus numériques - libres de droit - afin d'alimenter le site internet de la ville" : avec quelles équipes ? avec quels moyens ? On nous conseille d'inscrire notre association sur des plateformes privées et profiter de l'esprit de Noël pour "lancer une campagne de dons" : gratter les copains qui peinent aussi ? pour quelle finalité ?

Les commerces "non essentiels" rouvrent, les lieux culturels restent fermés au public. Nous sommes les invisibles qui, stoïquement, regardent le navire sombrer, s'attendant, tel le capitaine, à rester seul à bord.

Mais, dans notre espace fait d'émotion, de rêve et de poésie, qui sait ce qui peut arriver ? Le meilleur reste peut-être à venir - en attendant, on bat le pavé, comme le montrent ces diapositives 
 
Merci à Eric pour les dessins. Merci à Anne Onyme pour les "diapositives"©
Bonne année 2021

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le comédien désincarné

De qui se défie-t-on ?

Ecrire à petits pas …