Surmonter les épreuves … encore !

Début novembre, un confinement partiel nous compte cependant parmi les activités sacrifiées sur l'autel sanitaire.

Après 3 semaines de démarrage de la saison, les salles municipales ferment et nous laissent sans possibilité de développer notre programme ni de poursuivre nos répétitions théâtrales - à l'inverse des institutions culturelles qui peuvent au moins travailler et avoir des perspectives pour l'heure de la sortie. On nous assure comprendre notre désarroi… et puis quoi ? Rien.

Fidèle, tant à son esprit qu'à son nom, la Compagnie du Ressort tente encore de résister et de rebondir. C'est re-parti pour les séances en visio - qu'il faut raccourcir pour ne pas fatiguer, qu'il faut multiplier pour préserver un ersatz de séance particulière lorsque l'effervescence collective est empêchée.

Face aux incertitudes, on décide d'amender notre programme et de s'atteler à la constitution d'un Grand Répertoire de Petites Formes théâtrales. Si l'automne était la saison privilégiée des trolls, des sorcières et autres lutins, on compterait sur eux pour la rendre propice aux bonnes influences, aux intuitions heureuses, aux fulgurances…

Claustrés entre l'ordinateur et la bibliothèque, délaissés par ceux qui enjoignent à nous "ré-inventer" à "faire preuve de créativité" - que croient-ils que nous fassions habituellement ? - nous vivons de l'espoir de voir nos comédiens - enfants, adolescents, adultes - nos équipes artistiques - metteure en scène, régisseur technique, maquilleuses, costumiers, décorateurs, accessoiristes - nos bénévoles, nos administrateurs… trouver une issue pour rêver de s'épanouir en plein hiver et de parsemer le printemps de convivialité et de doux rayons artistiques.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le comédien désincarné

De qui se défie-t-on ?

Ecrire à petits pas …