Vivants, tant qu'on peut !

Ce fut un mois de septembre sous haute tension sanitaire
pour notre troupe qui, dès la fin août, était sur le pont, prête à gravir les marches du théâtre. Durant l'été, on s'est préparé à investir l'espace public - les parcs, les places, les coins de rues - à la rencontre d'un public de passage… mais le contexte de rentrée ne s'y est pas prêté (si nous sommes enthousiastes, nous ne sommes pas inconséquents) ! Fidèle à sa réputation, la Compagnie du Ressort rebondit ! Parce qu'on n'allait pas s'empêcher d'offrir l'écrin d'un théâtre qui mettra en lumière et en son,
les talents et les élans de ceux qui étaient encore de l'aventure.

Le 1er septembre, on récupère les clés de la salle de répétition et on consacre les 8 premières heures de la saison à nettoyer, désinfecter et ranger les locaux qui accueilleront bientôt notre troupe, en toute sécurité. On mène tout de front : répétitions de 3 spectacles (dont 2 formes courtes), rafraîchissement et nouvelles créations de costumes, réparation des décors et accessoires, négociations avec les institutions locales, mises aux normes administratives, communication de rentrée… déterminés à jouer, tant qu'on peut !

Le 12 septembre, le Forum des Associations de Châtillon est l'occasion de donner 3 représentations de nos formes courtes, en extérieur. Sous un soleil estival, les comédiens bravent une organisation improbable - qui nous a programmés au même horaire que la démonstration de zumba - et réussissent à attirer les badauds qui les applaudissent chaleureusement.

Les 26 et 27 septembre, nous accueillons une vingtaine d'âmes masquées, par jour, pour partager notre dernière pièce, au théâtre de la Maison de quartier de Malakoff. Faisant fi de la pluie et du vent froid, de l'absence de notre conviviale buvette, c'est un public amical qui a réagit avec bonheur à ces 2 représentations qui mêlent harmonieusement la troupe dans sa configuration inter-générationnelle.

En fin de compte, grâce à un public fidèle et solidaire, grâce à des professionnels compétents et bénévoles, grâce à des comédiens impliqués et courageux, nous peinons à rentrer dans nos frais… mais ce fut un mois de septembre artistique, créatif et festif !

Merci à Odri K pour les photos : "Le roi se meurt" & "A votre écoute !"

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Qui sommes-nous ? Pourquoi un blog ?

On a voulu croire qu'on était libres.

Retour vers l'Eden